Accident de voiture, coup du lapin

Des dégâts, même avec un accident à faible vitesse

Le coup du lapin (hyperextension/hyperflexion) est responsable de la plupart des irritations des racines nerveuses au niveau cervical.
Ce type de blessure est provoqué par un mouvement brusque des cervicales dans une direction avec un recul brusque dans la direction opposée. Ces lésions peuvent provoquer des entorses typiques de divers degrés avec des subluxation des processus articulaires et des étirements, déchirements, et hémorragies plus ou moins importants dans les structures ligamentaires et capsulaires. Les accidents de voitures sont responsables de la plupart des coups du lapin mais ils peuvent aussi survenir avec des accidents de vélo, chute, etc.

Malheureusement en France, les conséquences de ces accidents sont souvent négligées. Or différentes études ont estimé le coût économique des accidents de voiture pour un impact par l'arrière (coup du lapin) à des dizaines de milliards de dollars.
On pourrait croire que pour qu'un coup du lapin provoque des lésions, il faudrait une vitesse élevée. Or différentes études ont montré qu'à partir de 8km/h, 29% des personnes développent des symptômes liés au coup du lapin.

 

    coup du lapin et accident de voiture

Signes et symptômes du coup du lapin

Cervicalgie et céphalées sont communs

Bien que les douleurs cervicales (cervicalgie) et à l'épaule soient les symptômes les plus communs associés à un coup du lapin, d'autres symptômes peuvent inclure des maux de tête, inflammation des structures cervicales, des spasmes musculaires, douleurs, engourdissement ou picotements dans les bras (nevralgie cervico-brachiale), des nausées, difficultés à avaler, des étourdissements et des troubles de la vision, vertiges, anxiété, dépression, etc. Les symptômes peuvent être présents immédiatement après un accident ou ils peuvent lentement commencer à se développer au fil des heures, voire des jours et des semaines.

C'est parfois pour cette raison que l'examen initial, tout de suite après l'accident, ne révèle pas de problème particulier. Aujourd'hui, les sièges dans les automobiles sont conçus pour limiter les blessures graves au niveau cervical tels que les fractures. Ce que l'on peut néanmoins trouver suite à un coup du lapin c'est une raideur (diminution de la courbe physiologique) ou inversion de la courbe cervicale (la lordose). Ce qui à long terme est source d'usure et d'arthrose cervicale et douleur.

 

inversion lordose cervicale

Le coup du lapin et les soins chiropratiques

Soins efficaces pour céphalées, cervicalgies, vertiges...

Les chiropracteurs sont formés pour traiter beaucoup des symptômes qui se développent suite à un accident de voiture/coup du lapin. Une fois que les examens initiaux ont été faits et qu'il n'y a pas de fracture ou déchirure musculaire suite à l'accident, le chiropracteur peut prendre en charge le patient pour ses problèmes de cervicalgie, maux de tête d'origine cervicale, vertiges, nevralgie cervico-brachiale, etc.

 

    Coup du lapin et la chiropratxie

Etudes sur les accidents de voiture et coup du lapin

Résultats des soins chiropratiques pour des patients souffrant de cervicalgie avec vertige et cervicalgie sans vertiges

Les patients avec vertiges souffrent plus de douleurs cervicales que les patients n'ayant pas de vertiges. Dans les deux cas, une forte proportion des patients a déclaré une amélioration de leurs symptômes suite aux soins chiropratiques.

Chiropr Man Therap. 2013 Jan 7;21(1):3. doi: 10.1186/2045-709X-21-3.
Comparison of outcomes in neck pain patients with and without dizziness undergoing chiropractic treatment: a prospective cohort study with 6 month follow-up.

Traitement chiropratique des blessures dues à coup du lapin chronique

Quarante-trois pour cent des patients ayant eu un coup du lapin souffrent des symptômes à long terme et pour qui aucun traitement conventionnel n'a prouvé son efficacité. Cette étude, réalisée par des cliniciens du département de chirurgie othopédique de l'université de bristol, a suivi 28 patients souffrant de symptômes chroniques dus à un coup du lapin. Auparavant, ces patients avaient été traités par des anti-inflammatoires, kinésithérapie et collier cervical et n'avaient pas obtenu de résultats.

Vingt-six (93 pour cent) des patients suivant un traitement chiropratique ont montré une amélioration de leurs symptômes.

Injury. 1996 Nov;27(9):643-5. Chiropractic treatment of chronic 'whiplash' injuries.

Soins chiropratique pour symptômes de coup du lapin chronique

Les blessures dus à des hyperflexion/hyperextension (coup du lapin) sont fréquentes et provoquent des douleurs cervicales et lombaires. Dans le cas évoqué une jeune femme de 22 ans présente 3 ans après un coup du lapin se plaignant de cervicalgie chronique, raideur cervicale et céphalée frontale. Les symptômes se sont développés 24 heures après l'accident et se sont aggravés dans les 6 mois suivant. A la septième visite des chiropratiques, le patient ne souffrait plus de cervicalgie, ni de céphalée et avait une amplitude de mouvement cervicale normale. Ces résultats sont restés suite à un contrôle 4 mois après.

Clinical Chiropractic, Volume 7, Issue 1, March 2004, Pages 16–23

Gestion de cervicalgie, chez les pilotes des avions à reacteur, au sein de la force aérienne australienne.

Cette étude a examiné le type et l'efficacité des différentes stratégies utilisées par le personnel des avions rapides de la force aérienne australienne, pour la gestion de la douleur cervicale liée aux vols. 85% des pilotes ont déclaré avoir des cervicalgies dues aux vols. Beaucoup des pilotes ont confirmé que les soins chiropratiques sur la base aérienne sont les plus efficaces pour soulager les symptômes.

Mil Med. 2011 Jan;176(1):106-9. Management of neck pain in Royal Australian Air Force fast jet aircrew.

Problèmes de sommeil chez les patients ayant subi un coup du lapin

Les résultats de cette étude indiquent que, les patients ayant subi un coup du lapin présentaient des douleurs cervicales, troubles du sommeil, ronflements, essoufflement, maux de tête, somnolence et troubles de sommeil.

Spine (Phila Pa 1976). 2011 Dec 1;36(25 Suppl):S263-7. The risk assessment score in acute whiplash injury predicts outcome and reflects biopsychosocial factors.

Blessure cervicale lors d'un coup du lapin avec la tête en rotation

Cette étude montre qu'un coup du lapin avec la tête tournée d'un côté provoque une blessure plus importante à la colonne cervicale notamment au niveau de la première vertèbre cervicale et des 5ème et 6ème vetèbres cervicales; par rapport à un coup du lapin avec la tête droite.

Spine (Phila Pa 1976). 2006 Feb 15;31(4):420-9. Multiplanar cervical spine injury due to head-turned rear impact.

Hypersensibilité centrale

Une blessure comme un coup du lapin peut provoquer une sensibilisation des neurones de la moelle épinière (hypersensibilité centrale), qui se traduit par une réactivité accrue à des stimuli périphériques (douleur accrue et exagérée). Cette hypersensibilité a été remarquée au niveau des cervicales et membres inférieurs ainsi que dans les muscles sains.

Clin J Pain. 2001 Dec;17(4):306-15. Central hypersensitivity in chronic pain after whiplash injury.

Des accélérations même faibles (sur un manège) peuvent provoquer des blessures sérieuses à la colonne cervicale.

Sur les 656 personnes qui ont subi une blessure au dos et à la nuque sur un manège, 72% ont eu une blessure au disque cervical ; 71% des ces blessures étaient au niveau C5-C6 (15 hernie discale, 5 protrusion discale), 54% étaient au niveau C6-C7 (11 hernies discales, 4 protrusions discales). Les conclusions de cette étude sont que des blessures à la colonne vertébrale peuvent être provoquées à n’importe quelle vitesse.

Arch Phys Med Rehabil. 2005 Nov;86(11):2126-30. Significant spinal injury resulting from low-level accelerations: a case series of roller coaster injuries.

La corrélation entre la sévérité des blessures, les symptômes à long terme et le dommage matériel lors d’un accident de voiture / coup du lapin

La conclusion de cette étude est qu’un nombre important de blessures sont signalées dans des accidents où il n’y a que peu de dommage matériel lors de l’accident. Il ne faut pas présumer de la gravité des blessures en fonction des dommages matériels de la voiture notamment d’accident à faible vitesse.

Med Sci Monit. 2005 Oct;11(10):RA316-21. Epub 2005 Sep 26. Correlating crash severity with injury risk, injury severity, and long-term symptoms in low velocity motor vehicle collisions.

Accident de voiture et les symptômes chez les occupants

La conclusion de l’étude est qu’un accident de voiture, même à une vitesse de quatre kilomètres par heure peut produire des symptômes chez les occupants de la voiture. Les dommages au véhicule peuvent ne pas se produire à une vitesse inférieure à 14-15km / h. La vitesse faible n’est donc pas une indication de la présence ou non de blessures à la personne.
D’autre part, ils concluent que les lésions articulaires et des tissus mous, résultant de collisions à basse vitesse répondent positivement à la stimulation des mécanorécepteurs.

J Manipulative Physiol Ther. 1998 Nov-Dec;21(9):629-39. Rear-end impacts: vehicle and occupant response.

Important

Les informations fournies ici ne remplacent en aucun cas les conseils et la consultation avec votre chiropracteur ou médecin. Les études ou articles cités sont à titre d'information et suggèrent la possibilité de l'efficacité des soins pour un problème donné.

 

Votre chiropracteur

Avec plus de 20 ans d'expérience aux Etats-Unis et en France, Denis Alemi est le premier chiropracteur français diplômé de l'ordre (américain) de neurologie chiropratique en 1997.

  • Diplômé "Doctor of Chiropractic" (D.C.) avec mention, de la faculté "Life Chiropractic College-West" (Californie) en 1994
  • Diplômé en neurologie chiropratique en 1997 (D.A.C.N.B. : Diplomate of the American Ciropractic Neurology Board)
  • Titulaire de "National Board of Chiropractic Examiners" et de "State Board of Chiropractic Examiners" de l'Etat de Californie (les examens d'état nécessaires pour exercer aux Etats-Unis et dans l'état de Californie)
  • Membre et ancien vice-président de l'Association Française de Chiropratique; et ancien représentant de la France auprès de la "Fédération mondiale de la Chiropratique" et participant à l'assemblée annuelle de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS)
  • Ancien enseignant à l'Institut Franco-Européen de la Chiropratique (Paris)